MobiliteBandeau
EasyTrans Auto

Easytrans Auto

Easytrans

EasyTrans

Minim X4

MINIM X4

kOMPACT4 1

Kompact 4

LiteRider 4 roues Bleu

LiteRider 4

scooter-electrique-literider-3-roues-1-600x600

LiteRider 3

GT4 Montlhéry

Montlhéry 550

GT4S Magny Cours Face

Magny Cours 750-M4

GTR4 Le Castelet Face

Le Castelet 780-M4

GTRS4 Le Mans Face

Le Mans 780-M4

S12L

Le Mans 900-M4

GL4-Monte-Carlo-3-quart-face-1-600x600

GL4 Monté Carlo

GL4D Monte Carlo

GL4D Monté Carlo

GL3 Monte Carlo

GL3 Monté Carlo

GL4T Monte Carlo Profil

GL4T Monté Carlo

Monster X

Monster X 900-M4

L’AUTONOMIE EN QUESTION

L’autonomie en km fournie à titre indicatif par les constructeurs est une donnée théorique.


ELLE VARIE SUIVANT PLUSIEURS CRITÈRES


• Du niveau de charge de la batterie.Les batteries doivent être rechargées régulièrement et complètement pour les « maintenir en tension », même en cas de non utilisation (au moins toutes les 3 semaines dans ce cas). Chaque décharge « profonde » en deçà du seuil de tension de « sécurité » (limite basse de tolérance) peut induire une perte irréversible de 5% de la capacité de la
batterie. La répétition de décharges profondes entraîne une usure prématurée des batteries non prise en charge au titre de la garantie.


• Du relief du terrain (une voiture consomme toujours plus en montagne) et de l’état du sol (boueux, revêtement portant, etc…)
 

• Du poids de l’utilisateur (autonomie donnée en général en fonction d’un poids moyen)
 

• Des conditions de température. Les tests de rendement maximum sont faits dans des conditions de température aux alentours de 21°C. Exemple, une autonomie maximale d’une batterie donnée à 50 km pour une température de 21 à 23°C, peut tomber à 25KM à une température ambiante de 5°C selon le type de batterie.

• Du type de batterie (plomb, gel, lithium ion etc.…). La batterie se décharge régulièrement utilisée ou non. La décharge en fin de cycle peut être progressive (batterie type plomb ; moins d’autonomie et rendement plus faible) ou plus « brutale »(batterie type lithium ion ; plus d’autonomie et meilleur rendement, mais en fin de cycle la perte de capacité est plus rapide).


Enfin, il s’agit d’une autonomie maximale cumulée. Lorsque vous utilisez votre scooter en continu, la tension de la batterie baisse progressivement. En deçà du seuil de tolérance de tension de décharge (limite basse de « sécurité »), la batterie ne délivre plus suffisamment de puissance pour propulser votre scooter.

Lorsqu’il est annoncé une autonomie de 40 km par exemple, il convient de parler d’autonomie maximale cumulée. Vous pouvez effectuer plusieurs trajets et faire une utilisation « fractionnée » du scooter jusqu’à une distance cumulée de 40 km sans avoir à recharger forcément vos batteries (même s’il est conseillé de recharger vos batteries après chaque utilisation continue et supérieure à 25 % de la capacité de la batterie).

La distance parcourue en continu pourrait (en fonction du terrain, poids de l’utilisateur, température…) atteindre environ 15-20 km maximum pour cet exemple.

 

POUR UNE DURÉE DE VIE OPTIMALE DE VOS BATTERIES


Les batteries doivent être stockées préférablement dans un endroit sec au dessus de 10°C. En cas de non utilisation prolongée, les batteries doivent bénéficier d’un cycle de charge complet au moins 1 à 2 fois par mois.

Après une utilisation dans des conditions de T° inférieure à 10°C, avant de recharger les batteries, laissez celles-ci se stabiliser et « remonter » à température ambiante (supérieure à 10°C) quelque temps.

La détérioration graduelle et prématurée de la performance causée par des batteries laissées déchargées ou stockées dans un endroit trop froid pendant des périodes prolongées, n’est pas couverte par la garantie